S'inscrire

Liantis awards 2019 dans la catégorie Politique du personnel: les gagnants sont…

Dans la catégorie Politique du personnel, les Liantis awards ont été décernés cette année à l'entreprise de titres-services Sthep et à l'étudiante Claudia Rooman. Cette dernière a présenté sa thèse consacrée au recrutement ciblé des jeunes travailleurs, tandis que l'entreprise de titres-services a introduit un système novateur basé sur des accompagnateurs professionnels.

Entreprise de titres-services Sthep : des accompagnateurs professionnels motivés

Basée à Peer, l'entreprise de titres-services Sthep a lancé l'année dernière un projet ambitieux d’accompagnement professionnel. Elle a désigné des accompagnateurs professionnels qui sont des maillons entre les aides ménagères et les clients. Une centaine d'aides ménagères sont ainsi accompagnées dans le cadre de leur travail et trouvent en la personne de l’accompagnateur un interlocuteur précieux en cas de problème.

Ces mêmes accompagnateurs professionnels rendent visite aux clients au préalable, afin de garantir que l’aide ménagère qui leur sera proposée leur conviendra parfaitement. « Ils connaissent du même coup la situation chez le client, ce qui peut être utile en cas de problème », explique Wendy Janssen, gérante de l’entreprise.

Sthep

Les collaborateurs, une priorité absolue

Le système basé sur des accompagnateurs professionnels aide à renforcer l'implication des travailleurs de Sthep. L’accompagnement se traduit par une diminution de l'absentéisme et une communication plus claire en cas de problème.

Grâce à une approche entièrement axée sur le collaborateur, les travailleurs de Sthep jouissent d’un emploi durable et de qualité. Quant aux clients de l'entreprise, ils en récoltent indirectement les fruits. 

Nele Verlaecke, présidente du jury

Claudia Rooman (UGent) : recrutement ciblé des jeunes travailleurs

Les jeunes éprouvent des difficultés à s'insérer dans le marché du travail. Dans le cadre de sa thèse de master, Claudia Rooman (23 ans), étudiante en Psychologie d'entreprise et Politique du personnel, a cherché à savoir où le bât blesse exactement. Qu'est-ce qui empêche les jeunes de poser leur candidature ? Et existe-t-il éventuellement une inadéquation entre ce que les jeunes pensent offrir et ce que demande le marché du travail ?

Claudia Rooman

Exigences : la prudence s'impose

Claudia Rooman a notamment constaté que la formulation spécifique des offres d'emploi a un solide impact. Les jeunes sont, par exemple, moins attirés par des offres d'emploi qui posent des exigences relatives à la personnalité.

L’exigence «  vous êtes une personne disciplinée » donne, par exemple, à penser aux jeunes que l'employeur ne les verra pas comme disciplinés par nature, en raison de leur jeune âge. En tenant compte de telles sensibilités au moment d'élaborer une offre d'emploi – en choisissant, par exemple, l'alternative « vous êtes capable d'effectuer des tâches de manière très disciplinée –, un employeur aura davantage de chances d'inciter les jeunes à poser leur candidature.

La thèse de master de Claudia Rooman propose aux employeurs des ancrages pratiques pour améliorer le flux entrant de jeunes travailleurs. 

Nele Verlaecke, présidente du jury

Curieux de connaître l'identité des lauréats des Liantis awards 2019 dans la catégorie Bien-être et Prévention ?

Découvrez-la ici !